La commission Kazakhgate veut interroger Patokh Chodiev par vidéoconférence

La commission Kazakhgate veut interroger Patokh Chodiev par vidéoconférence

04:07 06.11.2017

Le milliardaire Patokh Chodiev ne s’est pas présenté ce mercredi devant la commission d’enquête parlementaire sur le Kazakghate devant laquelle il était convoqué. Mais il a remis un certificat médical pour justifier son absence. Les commissaires ont dès lors entendu (à huis clos) ses avocats et ont surtout émis une proposition : une vidéoconférence. Patok Chodiev est invité à répondre aux questions depuis l’ambassade belge de Moscou.

Les avocats donneront leur réponse pour lundi. Mais si la réponse est négative, les commissaires transmettront un procès-verbal de non-comparution au procureur général.

«Le cas échéant, il pourrait être poursuivi et cité devant la justice en cas de contact avec une autorité de police sur le sol belge», a indiqué le président de la commission Dirk Van der Maelen (sp.a).

«Il ne sera sans doute pas impressionné par une sanction financière mais une potentielle condamnation à six mois de prison pourrait s’avérer problématique pour quelqu’un qui est à l’oeuvre dans la haute finance», a-t-il conclu.

©kompromatykorrupcia34.kharkov.ua