Les avocats de Chodiev démentent toute intervention extra-judiciaire visant Gilkinet

13:59 09.05.2017

Les avocats du milliardaire Patokh Chodiev ont démenti jeudi par communiqué toute intervention extra-judiciaire visant le député membre de la commission Kazakhgate Georges Gilkinet (Ecolo) comme le suggéraient plusieurs médias et sites internet. « Nous avons, en notre qualité d’avocats de Monsieur Patokh Chodiev, pris connaissance avec stupéfaction des accusations portées contre nous par le site Intelligence Online, et du lien qui semble avoir été établi par certains médias entre ces accusations et les tentatives de piratage informatique dont a été victime le parti Ecolo », ont réagi les quatre conseils du milliardaire.

Selon plusieurs enquêtes, une agence américaine de renseignement a été mise aux trousses du député Gilkinet, particulièrement actif au sein de la commission Kazakhgate. Un site spécialisé dans le renseignement, Intelligence Online a établi un lien avec Patokh Chodiev, qui intéresse la commission Kazakhgate. Des médias ont également suggéré un lien avec l’homme d’affaires kazakh après le piratage du site Ecolo.

« Nous contestons fermement les allégations selon lesquelles nous aurions fait appel à qui que ce soit pour enquêter sur les relations de Georges Gilkinet, tout comme nous condamnons fermement les faits de hacking, s’ils sont confirmés, quels qu’ils soient », ont réagi les avocats. « Il n’est évidemment pas dans nos méthodes, ni dans ce dossier, ni de façon générale, de recourir à de tels moyens ou à de telles manoeuvres. Dans le respect scrupuleux des règles déontologiques de notre profession, nous assurons la défense de notre client avec loyauté et probité », ont-il souligné.

Les avocats de Patokh Chodiev ont assuré que « l’objectif des initiatives qui ont été prises dans ce dossier n’est pas de faire pression sur qui que ce soit, mais de défendre les droits de notre client à la protection de son honneur, de sa réputation, de sa vie privée et d’une manière générale de ses droits fondamentaux ».

Comme d’autres institutions et parlementaires, Georges Gilkinet a été cité en justice par les défenseurs du milliardaire.

©kompromatykorrupcia34.kharkov.ua